MULHOUSE / ALSACE06 62 91 97 43versionxdf.photographie@gmail.com24H/ 7 Mariage - Studio- Haut Rhin - Alsace - Books- Reportage

Le travail de photographe

Post 51 of 51

Bonjour Xavier. Qui peut faire appel à vous pour des photographies ?Et concrètement comment se passe la séance ?

Bonjour.

Aujourd’hui je travaille pour des particuliers et des professionnels. Selon les demandes, je suis amené à travailler seul ou en collaboration avec une équipe.

Je suis photographe pour des mariages, des anniversaires, des demandes privées et de professionnels de l’évènementiel (lancement de véhicules Porsche, Audi, inaugurations de restaurants etc…)

Je mélange techniques d’éclairage naturel ou artificiel pour résoudre des situations complexes ou pour créer des effets de lumières.

J’utilise différents boitiers et différents objectifs, selon les situations ainsi qu’un éclairage compact de studio (comprendre : boite à lumière, parapluies etc…) que je peux utiliser n’importe où et sans être relié à une prise de courant.

Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que les photos prises dans un lieu sombre (salles de conférences, hôtel de ville) seront lumineuses et nettes.

Je peux également créer des atmosphères particulières.

 

C’est tout ?

(rire) Non, régulièrement j’ai besoin de l’aide de quelqu’un pour m’assister. Le travail des coiffeurs et maquilleurs est également important dans mon métier.

Xavier, avez vous des anecdotes à raconter sur ce qui vous a orienté vers la photographie ?

Je pense que c’est l’influence de mes études et de notre société actuelle, qui aime les moments  magiques: une fête avec des amis, la fa-mille, un nouveau né, un mariage, un baiser…

C’est le jour où l’on m’a offert un vieux reflex et différents objectifs que j’ai eu le « déclic ». J’ai compris que c’était en mode manuel que je devais utiliser mon appareil pour créer les images et les lumières que j’avais en tête. Une pensée particulière pour Benoît, qui ma offert ce vieil appareil.

Qu’avez-vous fait jusqu’ici ?

La question est courte mais pour répondre… (rires) !

J’ai au début travaillé pour des professionnels de la communication.

Dès le début ? Comment vous ont-ils fait confiance ?

Ah, ils connaissaient déjà mon travail d’amateur, et me trouvaient assez « rigoureux et obstiné » (rire) pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Et ensuite ?

Et bien j’ai rapidement eumes premières demandes pour des reportages de mariage, puis des portraits privés, et ainsi de suite…

Où peut-on voir vos travaux ? A quoi vous reconnait-on ?

Sur mon site il y a quelques galeries, sur ma page Facebook également. Je diffuse peu de photographies pour ne pas « agacer » des gens comme vous et moi qui n’aiment pas forcément être pris en photo et diffusés n’importe où, n’importe comment.

On m’a déjà  fait la remarque que l’on reconnaissait mon style. Mais je ne sais pas comment le définir car j’adore utiliser différentes techniques. En général, j’ai tendance à favoriser la luminosité dans mes images et aussi montrer le regard des personnes photographiées.

Allez-vous changer ?

On ne change pas, on évolue.

Je compte travailler différemment pour une prochaine série artistique, ce qui pourra intéresser aussi beaucoup de particuliers. Si l’on ne reconnait pas mon style, c’est que j’ai gagné !

Pour les professionnels, j’ai trouvé de nouvelles idées et je vais proposer des solutions photographiques plus proches de leurs impératifs  financiers et leur image de marque.

 

, , , , , ,

.
Menu