MULHOUSE / ALSACE06 62 91 97 43versionxdf.photographie@gmail.com24H/ 7 Mariage - Studio- Haut Rhin - Alsace - Books- Reportage

Comment trouver un bon photographe de mariage ? 5 Conseils aux mariés

Post 8 of 51
photographie des alliances

Welcome to the Jungle: les photographes, un gros bordel ?

Bienvenue dans un (long) article de fond, avec des questions existentielles dedans. Aujourd’hui, je vais parler des réflexions que je suis amené à faire concernant la photographie de mariage: trouver un photographe n’est pas toujours facile, alors que les photographes sont nombreux. Pourquoi est-ce si compliqué?

Pour acheter un produit tel qu’un smartphone, vous pourrez trouver de nombreuses fiches techniques avec une note donnée par les testeurs de la rédaction, les détails sur la qualité de l’écran, l’autonomie et autres exigences habituelles que vous pouvez avoir au sujet de votre nouvel achat. Et si vous l’achetez neuf, il y a la garantie du matériel d’au moins un an contre toute panne.
Pour trouver un photographe de mariage, c’est plus délicat: vous allez demander des avis et des recommandations à droite ou à gauche, et chacune des personnes vers qui vous vous tournerez vous donnera un conseil.
Ainsi vous découvrirez que le cousin de votre belle sœur connait un excellent photographe tandis que le chat de votre voisine en dit le plus grand mal (oui, je vis dans un monde où les minous parlent).
Alors vous hésitez, vous consultez des sites internet, vous appelez des photographes mais certains ne font pas de reportages de mariage, d’autres sont trop chers…Pourquoi est-ce si compliqué à trouver, alors qu’on aimerait bien régler cette question, avoir enfin l’esprit tranquille pour organiser d’autres aspects de l’organisation et la préparation du grand jour?

J’entends souvent les même choses quand on vient vers moi: voici quelques réalités et des conseils pour trouver un bon photographe de mariage

1) Le photographe nous a planté!

Régulièrement de futurs mariés m’appellent en panique et m’expliquent qu’ils avaient un photographe qui vient de les planter à deux semaines du mariage. Je pose alors quelques questions, car je suis étonné: je ne connais aucun de mes collègues qui plante des mariés, moi?(!)  En discutant avec les futurs mariés je découvre que les photographes « qui plantent » les mariés ne sont pas des professionnels de la photo de mariage ou de la photo sociale. En écoutant les réponses je découvre que c’était en fait l’ex petite copine du cousin qui est étudiante et qui a acheté un super appareil qui devait faire les photos mais ils n’ont plus de nouvelles depuis qu’il l’a quittée. Moi je la comprends, la petite: le cousin vient de la larguer et elle a d’autres choses en tête que faire des photos de mariage, surtout avec la pression qui va avec, les responsabilités, et son inexpérience aussi (elle fait de beaux portraits avec ses amis mais n’a jamais couvert un mariage). Et puis voir son ex qui l’a larguée pour une autre le jour d’un mariage en plus, elle va pas aimer, c’est clair, de souffrir ça pour quoi? 100€, 200 € sans le déclarer?

Peut être a-t-elle réalisé qu’elle ne savait pas couvrir un mariage, et qu’à deux semaines de celui-ci elle a paniqué? Un reportage de mariage n’a rien à voir avec savoir faire de beaux portraits le week-end: l’officier d’état civil ne va pas faire le mariage une seconde fois, vous n’allez pas vous dire « oui  » une seconde fois pour être sûr que les réglages de l’appareil étaient bons. Le photographe doit avoir des photos nettes, avec une bonne luminosité, savoir se placer, et pratiquer régulièrement pour être capable de gérer un évènement qui se produit très rapidement.

Parfois on m’assure que c’est un vrai photographe professionnel :

-Si c’est un vrai pro, et il nous a plantés!
-et comment s’appelle son entreprise?
-il a pas d’entreprise il fait des photos pour un journal
Je pose quelques questions et découvre que oui, le photographe s’était engagé car il n’avait pas de mission ce jour là mais qu’au dernier moment on l’envoie sur un reportage dans la région.
-et le contrat que ce professionnel a signé avec vous?
-quel contrat? on a rien signé on devait lui donner l’argent le jour du mariage

Conseil: un professionnel qui vous vend un reportage de mariage signe évidemment un contrat avec vous, ce qui vous offre une garantie d’engagement réciproque. Pourquoi réciproque? Parce qu’une fois qu’il s’est engagé à faire le reportage de votre mariage, il va refuser tout autre proposition pour être là à VOTRE mariage et c’est ce même contrat qui le protège légalement en tant que photographe. Sur son contrat figure un numéro de siret que vous pouvez vérifier directement sur des sites-annuaires professionnels gratuits. Et s’il a un souci, il sera le premier à vous guider vers d’autres professionnels pour que vous ayez votre photographe pour votre mariage.

2) On a vu des photographes qui font des photos atroces!

Je l’entends parfois cette phrase là, et je suis content de voir que les futurs mariés ont un regard sur les photos du photographe avant de signer avec lui. Je pose des questions pour en savoir plus sur les attentes des futurs mariés.
Et là, je découvre toutes sortes de choses: d’abord les futurs mariés n’ont pas vu le photographe, et encore moins les fameuses « mauvaises photos », mais c’est un collègue de travail du marié ou de la mariée qui leur a déconseillé tel photographe.
Parfois, c’est très rare, on me montre quelques photos qui, c’est vrai ont certainement été prises en mode automatique : mise au point hasardeuse, photo nette sur le panneau de sens interdit ou la poubelle, mais floue sur la mariée, bref, j’en passe et des meilleures.
Je demande alors: vos collègues qui ont pris ce « mauvais photographe » pour leur mariage , n’avaient-ils pas demandé à voir la qualité de son travail avant de signer avec lui?

Conseil: Vous n’allez pas épouser un homme ou une femme au hasard, n’est ce pas? Ne vous concentrez pas trop sur les rumeurs, et voyez les photos du site internet d’un photographe avant de le rencontrer, et avant de signer soyez sûr qu’il vous a montré des reportages entiers avec de belles photos. Signer sur une offre « promotionnelle » d’un photographe après avoir vu juste 5 photos de son « book » officiel c’est un pari risqué…
Et ça va dans les deux sens: un photographe qui a la réputation d’être excellent peut l’être oui, pour la photo artistique, ou la photo de nu… et être incapable de gérer un reportage qui ne laisse pas de seconde chance de prendre une photo et qui se fait dans des conditions « sur le terrain« .

3)  » Il fait de bonnes photos mais il est trop dirigiste et a beaucoup d’exigences, il donne des ordres, il est impatient, il ne donne pas les photos… »

Quand j’entends ça je demande des explications sur ce qui les mène à dire ça. Je découvre alors que le photographe dont on parle n’a souvent fait qu’une seule erreur: ne pas expliquer pourquoi il voulait faire la photo ainsi et pas autrement, ou pourquoi sur les mariages c’est toujours une assistante qui s’occupe de gérer les familles pour la photo de groupe. Impatient? Peut être que le temps passe très vite et qu’il doit faire en sorte de faire certaines photos avant le début des festivités? Je découvre que les gens ne comprennent pas pourquoi sur contrat il est stipulé que les fichiers photos bruts ne sont pas fournis, et encore d’autres exigences qui ne sont pas étonnantes si elles sont expliquées clairement.

Conseil: quand un professionnel a une exigence ou qu’il semble ne pas faire ce que vous attendez de lui: parlez en avec lui, il va normalement vous expliquer son métier. Il exige la liste des invités et vos liens avec eux? c’est peut être pour être sûr d’avoir les proches en photos. Il refuse la photo de groupe malgré le très beau temps sur la place de la Mairie? Non, c’est pas une lubie, c’est peut être qu’il ne veut pas une photo ou tout le monde plisse les yeux de douleur car justement il y a trop de soleil, à 15 H en plein mois de juillet. Il veut surement la faire correctement à un autre moment. Il ne fournit pas les fichiers RAW? Je ne les fournis pas moi non plus car le fichier brut ne représente pas mon travail: quand on voit mes photos, ce sont des photos que j’ai travaillées une à une, pas des clichés pris en mode « clic-clac automatique », et je trouve ça normal. Il a demandé à Tatie Ginette d’enlever son beau chapeau et elle n’a pas apprécié? Peut être que le dit chapeau masquait quelqu’un derrière, non? Pourquoi Tatie Ginette n’est elle pas contente?

4) On a du mal à trouver un photographe

Euh… Le nombre de photographes est en explosion depuis plus de dix ans. Là je dois donc demander qu’est ce qui a déplu chez les propositions de mes collègues, et très souvent je tombe sur deux cas de figure:

– Les mariés ont décidé de prendre un photographe un mois avant le mariage.

Conseil: Vu que très souvent d’autres mariés ont déjà signé un contrat avec le photographe entre 6 mois et deux ans auparavant, le photographe n’est pas disponible pour d’autres mariés à cette date là. C’est normal.

– On a un budget de moins de 500€ pour le reportage complet, avec tirages, DVD et album

Conseil: Un professionnel investit dans du matériel et passe des heures à préparer votre mariage, faire le reportage et travailler sur vos photos pour vous offrir un vrai travail de pro, justement. Rapporté aux nombreuses heures de travail (facilement entre 30 et 40 heures de travail pour un seul mariage) et aux investissements, un contrat de mariage est souvent simplement payé au smic horaire). Comprenez qu’un mariage à 200€ c’est tout simplement impossible. Vous trouverez sur les sites de mes collègues beaucoup d’articles détaillant le pourquoi de leur prix, ça ne serait pas utile que je l’explique ici.

5) Vous faites les reportages de mariage, avec les albums et tout?

Ça aussi, je l’entends souvent. Et je comprends très bien cette question car tous mes collègues ne font pas la couverture d’un mariage. Oui: certains font uniquement des photos en studio, d’autres ne sont pas indépendants et ont des missions le samedi, certains préfèrent la photo animalière… Sans parler de nos goûts personnels, notre romantisme…Et notre entraînement à pratiquer les reportages de tels évènements.

Conseil: Si un photographe vous explique qu’il ne fait pas les mariages, n’insistez pas. Le pire c’est peut être qu’il accepte pour vous faire plaisir. Vous imaginez un spécialiste de la photo d’écureuil qui va à  la veille de votre mariage placer des pièges à photo et des noisettes sur l’autel? Et quand vous arriverez il sera là, barricadé dans sa tente camouflage militaire en train de vous aligner dans son optique 1500mm (regardez bien sur votre droite!). Remarquez, je vais essayer un jour, une photo de mariés avec un écureuil. Je suis sûr que ça doit être mignon. Je veux un écureuil, maintenant, c’est malin…

 

les alliances

 

, , , , , , , ,

.
Menu