MULHOUSE / ALSACE06 62 91 97 43versionxdf.photographie@gmail.com24H/ 7 Mariage - Studio- Haut Rhin - Alsace - Books- Reportage

American Staff

Post 49 of 51

Le mariage de Guess et Freedom : un chat photographie des American staff

 Guess et Freedom sont deux American Staff, qui représentent un nouvel élevage : http://oftheguardianangels.weebly.com/index.html

En décembre, leurs maîtres me contactent : est ce que vous photographiez des Amstaff ?

La question était judicieuse : versionXdF, qui arbore un chat sur ses cartes de visite, peut il photographier deux grands toutous ?

Mais pour la maîtresse, la question était différente : l’American Staff est un chien mal aimé par beaucoup de gens.

J’ai découvert alors ces chiens « dits méchants » lors d’un premier rendez vous. J’avais en tête l’image de ces chiens lourdement médiatisés, en général dans des faits divers catastrophiques, ou dans les reportages montrant en caméra cachée des hommes faisant commerce de combat de chiens dans des caves. C’est dans ce questionnement que j’ai rencontré les chiens Nikita, Freedom et Guess, en vue de préparer une séance photographique. Comment allait se passer une séance avec des chiens dits méchants ?

 Quelle surprise, je ne m’attendais pas à un accueil aussi curieux et sympa de ces trois Amstaff. Nikita passait la tête dans le couloir à mon entrée. Contrairement à beaucoup de chiens qui sautent sur la porte et aboient à l’arrivée d’un inconnu, j’étais surpris de son calme et de sa place juste derrière sa maîtresse.

Puis j’ai rencontré Guess et Freedom dans le salon, plus jeunes, fougueux très curieux et qui voulaient au plus tôt sentir les mains de ce nouvel arrivant. Dès que ce fut fait, je remarquais à quel point leur regard était tranquille, leur comportement posé et surtout leur poil très doux.

Au bout d’une demi heure, Nikita s’était collée à moi pour dormir, et au moment de manger je constatai que les enfants en bas âge pouvaient jouer ou passer juste à côté, les chiens mangeaient tranquillement et ne ressemblaient pas du tout à des monstres comme dans l’imaginaire collectif, ou les chiens qui grognent à tout va comme dans les séries tv.

Bref, j’étais vraiment très rassuré à l’idée de faire une belle séance studio pour leur nouveau site internet.

La séance :

Toute la famille était là, et le plus dur a été de faire poser les chiens avec le regard tourné vers le photographe. Ca n’a l’air de rien, mais comment faire comprendre à un jeune chien qu’il doit rester loin des siens , qu’on le regarde tous et qu’il ne doit pas bouger sur un gros carré blanc, entourée de deux parapluies, trois flashes, d’un photographe qui est au sol mais qui ne veut pas jouer à la balle ?

C’est là qu’il faut reconnaitre l’importance d’un bon dressage et d’une bonne sociabilisation d’un chien. En effet, au sein de la famille, le « toutou » s’identifie comme membre d’une meute. Et qui dit meute, dit chef de meute.  Un chien obéit instinctivement au chef de meute et le protège, dans des cas normaux de dressage et de vécu. Et là, je dois dire que je dois aussi la qualité de ces images aux  maîtres qui ont fait tenir assis et fixes, à distance, des  chiens qui avaient plutôt envie de jouer à la balle !

La cerise sur le gâteau, un câlin de Freedom :

Nous venions de terminer la séance avec Freedom et il avait parfaitement compris (mais comment font ils ?) que son tour était fini et que nous étions content de lui. Freedom est allé faire un calin à ses maîtres puis s’est ensuite collé à moi et s’est frotté à mes mains comme pour participer au contentement collectif. Ca n’a l’air de rien, mais un gros american staff qui fait gentiment son câlin à un chat pour lui exprimer sa joie, ce n’est pas rien.

Je vous laisse découvrir l’élevage naissant « of the guardian angels… »

, , , , , , ,

.
Menu